icon-don

Pourquoi refuser le mythe de la "minorité modèle"

May_Day_2017_in_San_Francisco_20170501-5257

Non, les asiatiques ne sont pas "sans histoire" #périlsurlejaune #convergence

 

La justice en marche – les asiatiques des Etats-Unis contre la suprématie blanche
 

NB : Il ne s'agit pas d'appliquer sans adaptation au contexte français les solutions politiques qui sont pratiquées aux Etats-Unis. Il s'agit de comprendre le travail commun sur des représentations combattues par les antiracistes. Le mythe de la minorité modèle existe autant en France qu'aux Etats-Unis.

 

Advancing Justice est un réseau d’organisations citoyennes de soutien juridique aux populations d’origine asiatique aux Etats-Unis d’Amérique. Suite aux incidents de Charlottesville, les communautés asiatiques ont décidé fermement de s’opposer aux politiques de Donald Trump qu’ils pressentent comme un renouveau des lois et politiques racistes qui ont prévalu tout du long de la première moitié du 20e siècle. Leur pétition est disponible en anglais, et est réservée aux citoyens américains. Je vous en propose une traduction.

Les membres du Klu Klux Klan modernisé ont organisé un défilé dans Charlottesville la semaine dernière, galvanisés selon leurs dires par un soutien implicite de la part de notre président actuel.

Depuis les lois d’exclusion des chinois (Chinese Exclusion Act) en passant par l’emprisonnement des japonais dans les camps de concentration de la Deuxième Guerre Mondiale, l’histoire de notre nation est indissociable de la suprématie blanche et de l’idéologie du nativisme.

Nous appelons tous les Asio-Américains à soutenir notre vision de la démocratie, qui protège les plus faibles d’entre nous, qui résiste aux tentatives de nous retirer des droits et garanties chèrement arrachés, et combat pour le progrès des communautés marginalisées au sein de notre pays.

Êtes-vous des nôtres ? Témoignez de votre soutien dès maintenant.

Nous portons à votre connaissance une lettre qui vous permettra de mieux nous connaître, nos combats et nos objectifs.

 

Pétition AAAJ

Chers amis Asio-Américains,

 

Les membres du Klu Klux Klan modernisé ont organisé un défilé dans Charlottesville la semaine dernière, galvanisés selon leurs dires par un soutien implicite de la part de notre président actuel. Il ne portaient pas de cagoules, mais pour ceux qui douteraient encore de leurs intentions, ils brandissaient des torches, des drapeaux nazis et des drapeaux confédérés afin de faire connaître leurs revendications : la suprématie blanche, le pouvoir exclusif et réservé aux blancs, et une définition stricte d’un droit de naissance. Ils prétendaient défendre le patrimoine et mettre en avant l’histoire des confédérés, mais s’en prenaient très clairement aux Afro-Américians, aux immigrés, et aux mouvements en faveurs des droits civils actuels et passés.

 

Bien que peu d’Asio-Américains ne s’identifient historiquement à la guerre de Sécession, notre présence sur le territoire des Etats-Unis d’Amérique est étroitement lié et influencé par la suprématie blanche et l’idéologie du nativisme. Au début du 20e siècle, des bandes organisées venaient persécuter – voir passer à tabac – les communautés chinoises, philippines, et issues d’Asie du Sud-Est, en partie de peur qu’elles ne salissent la culture américaine (blanche). Les forces politiques en faveur de la suprématie blanche ont favorisé l’adoption de la loi d’exclusion des Chinois (chinese exclusion act), la première loi de l’Histoire à criminaliser un critère ethnique. De plus, ils ont aussi mis en place les lois de la propriété de terrain pour les étrangers, rendant impossible aux non-nationaux d’acquérir une propriété foncière, alors que les asiatiques ne pouvaient pas obtenir la nationalité américaine, et que les lois anti-croisement interdisaient les mariages mixtes (qui visaient particulièrement les Chinois, Japonais, Philippins, et autres Asiatiques dans l’Etat de Californie). La suprématie blanche a aussi permis la violation de toutes les procédures judiciaires officielles afin d’incarcérer 120 000 japonais-américains, qui étaient parfois déjà de nationalité américaine, pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Les faits ont été soulevés lors d’un procès contre l’état fédéral appelée Korematsu contre Etats-Unis, mais jamais condamnés.

 

Cette histoire nous interdit de rester spectateurs des défilés des suprématistes blancs dans nos quartiers. Même avant l’incident de Charlottesville, les crimes de haine visant les asio-américains étaient en hausse, soit environ 200 depuis janvier selon notre cartographie du racisme (StandAgainstHatred.org) . La mort de deux immigrés d’Asie du Sud-Est, Srinivas Kuchibhotla et Alok Madasani, tués par balles dans le Kansas avait fait grand bruit.

 

Nous Asio-Américains, ne serons pas complices du programme suprématiste de l’administration actuelle. Cette idéologie justifie l’interdiction de séjour des musulmans avancée par notre président, qui exclut des populations entières sur des critères ethniques et sur le motif religieux qu’ils ne sont pas chrétiens. Elle nous amène aussi aux deux coups de forces que la Maison Blanche nous a annoncés : premier coup, notre président a annoncé son soutien à la proposition de la loi RAISE sur l’immigration qui détruirait le système d’immigration actuel par regroupement familial qui a permis à de nombreux asiatiques, africains, latino-américains de s’installer sur le territoire, remodelant ainsi le visage de la population des Etats-Unis pendant les 50 dernières années. Deuxième coup, la Maison Blanche a redirigé les fonds alloués aux services de droits civils de l’état fédéral, détruisant des politiques de discrimination positives de longue date. Les déclarations de façades de l’administration actuelle de lutter contre les discriminations à l’égard des asio-américians ne tiennent pas face à toutes ces preuves qu’elle tente de ne servir que les intérêts des populations blanches de notre pays.

 

Notre pays arrive à un tournant décisif. Les suprématistes comme David Duke se sont emparés de Charlottesville, dans l’intention de faire de leurs discours une doctrine majoritaire. En l’absence de décision ferme de la part de notre président ou d’autres responsables au sein de son administration, ou des membres du Congrès, c’est à nous de résister à la suprématie blanche, ainsi que de refuser tout parrainage superficiel par les suprématistes blancs qui n’ont pas et n’auront jamais nos intérêts à coeur.

 

Nous appelons tous les Asio-Américains à soutenir notre vision de la démocratie, qui protège les plus faibles d’entre nous, qui résiste aux tentatives de nous retirer des droits et garanties chèrement arrachés, et combat pour le progrès des communautés marginalisées au sein de notre pays.


Nous appelons à lutter contre toutes les expressions de la haine qui monte, à s’opposer à l’interdiction de séjour des musulmans, à la loi RAISE et à l’abandon des politiques de discrimination positive, de dénoncer les expulsions et préserver le traitement de faveur accordé aux immigrés mineurs (DACA), de faire de la sécurité sociale universelle notre but, et d’agir afin que tout électeur puisse exprimer son vote. Notre organisation ne peut agir seule, et nous vous appellerons à nous rejoindre dans la rue, dans les assemblées législatives sur les marches des tribunaux pour défendre la démocratie.

 

Solidarité et résistance,

 

Stéphanie Cho, directeur de Asian American Advancing Justice – Atlanta

Andy Kang, Chef de service juridique de Asian American Advancing Justice – Chicago

Aarti Kohli, directeur de Asian American Advancing Justice – ALC

Karin Wang, vice-présidente des programmes de communication de Asian American Advancing Justice – Los Angeles

John Yang, directeur de Asian American Advancing Justice – AAJC

Cette pétition est créée en partenariat avec 18MR.org, et nous sommes susceptibles de partager les données collectées au sujet de cette pétition avec nos partenaires.

 


Texte original :https://francojaponais.wordpress.com/2017/09/03/la-justice-en-marche-les-asiatiques-des-etats-unis-contre-la-suprematie-blanche/
 


PARTAGEZ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Tumblr
Reddit
FlipBoard
Skype
Delicious
WhatsApp
Mail

Publié le vendredi 12 janvier 2018

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER